La Bretagne, Lignol et sa région

La Bretagne, Lignol et sa région

La Bretagne si belle, si chaleureuse, ses paysages magnifiques et sauvages, cette splendeur avec sa mer et ses terres intérieures qui vous invitent au voyage.


lime

Lignol, capitale du foie gras de canard

Les employés de l'entreprise

Discrets mais économiquement intéressants, les canards gras élevés en Bretagne et abattus à Lignol, près de Guéméné-sur-Scorff. L'abattoir RBI nourrit nos assiettes de foie gras festiv, faisant vivre aussi quelque 80 salariés.

Petite commune rurale de 859 habitants, Lignol pourrait faire pâlir l'andouille de Guéméné voisine si son foie gras de canard était mieux connu. Mais l'histoire et les traditions gastronomiques ont freiné, jusqu'ici, la célébrité de ce mets festif, vendu essentiellement entre Noël et le jour de l'An (80% des ventes en France à cette période !).

" Le foie gras de canard, nous connaissons un peu ... " avoue timidement Jean Paul Morvan, directeur de l'abattoir RBI de Lignol. RBI, comme "Rougié Bizac International" nom de ce groupe français original spécialisé dans la foie gras de canard et d'oie. Mais pourquoi Lignol ? Par rachat, en 1992, tout simplement, d'un petit abattoir de canards qui fournissait déjà le site de transformation Rougié, à Sarlat ( Périgord ).

Avec ses éleveurs bretons agrées et à sa capacité d'abattage de 5 000 têtes par jour, RBI - Lignol est l'un des maillons dynamiques de ce groupe international au capital de 10 M€, leader national à l'export ( 35% des ventes en cru et transformé ) et dans le peloton de tête au plan national. Outre ce foie gras 100% d'origine France, le groupe produit des magrets du même animal, des confits .....

L'abattoir de Lignol ( 52 salariés permanents, 16 saisonniers et une dizaine de sous traitants ) est alimenté par une cinquantaine d'éleveurs bretons chargés du " pré-gavage " des canards ( pendant 12 semaines ) et autant d'éleveurs " gaveur " ( pour les 12 derniers jours de l'animal ).

Cuisiné dans le Périgord et vendu sous les marques Rougié ( export et gastronomie française ), Bizac ( grandes et moyennes surfaces ) ou Toque Blanche ( vente en cash & carry ), le foie gras de Lignol a été découvert lundi soir par une centaine de chefs d'entreprises morbihannais. Des visiteurs invités à une dégustation ( de saison ) par la délégation pontivyenne de la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan.

Malheureusement cet abattoir a fermé depuis, il reste encore à l'entrée de Lignol quand on arrive de Guéméné une production de foie gras artisanal, il est excellent.

Article paru dans Ouest France.